The amazing experience of the Human Library

The amazing experience of the Human Library

Wednesday 29 July was an exciting day at Caux as the Main Hall turned into a Human Library where people were books telling their personal stories of change, which created inspirational energy among the 300 participants. Moreover, a journalist from the French TV channel TF1 filmed the various activities of CATS 2015 (watch the video here).

19952578468_98cd8e2512_o

The concept of the Human Library is that some people become “books” and tell their stories, while other people are “readers” and listen to the people-books. Through sharing their personal stories with one another, the participants connected on a deeper level, which allowed for a common energy and sentiment of solidarity to emerge out of the power of stories.

In a safe environment where people could fully express themselves, the “books” told stories on many themes related to children’s rights and their participation: We are strong, We have rights, We have dreams, We are growing, We do social media, and We want change.

For instance, a boy from Uganda shared his experience learning about issues that affect girls, such as menstruation; a boy from Kosovo talked about his learning of peacebuilding and his experience in a war-torn country as a child; and Susie Morgan spoke about her work at the Council of Europe.

The 300 participants concluded the session by saying what had moved them most, among the inspirational personal stories they had heard, and how they planned to apply some of the learning once back home.

thumb_P1480769_1024thumb_P1480770_1024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version française:

LA FORMIDABLE EXPÉRIENCE DE LA BIBLIOTHÈQUE HUMAINE À CATS 2015

Mercredi 29 juillet a été un jour très excitant à Caux : le Hall principal s’est transformé en une Bibliothèque Humaine, qui a créé une énergie exaltante chez les 300 participants alors qu’ils partageaient leurs histoires personnelles pour le changement. Un journaliste de TF1, la chaîne de TV française, a filmé cet événement et les autres activités de CATS 2015 (voir le reportage ici).

Le concept de la Bibliothèque Humaine repose sur le fait que certaines personnes sont des « livres » et racontent leur histoire, tandis que d’autres personnes sont des « lecteurs » et écoutent les personnes-livres. A travers le partage de leurs histoires personnelles, les participants ont connecté en profondeur, ce qui a permis de faire émerger une énergie commune et un sentiment de solidarité grâce au pouvoir des histoires.

Dans une atmosphère sûre où les personnes pouvaient s’exprimer pleinement, les « livres » ont raconté des histoires sur des thèmes reliés aux droits de l’enfants et à leur participation : Nous sommes forts, Nous avons des droits, Nous avons des rêves, Nous devenons grands, Nous nous ouvrons aux réseaux sociaux, et Nous voulons du changement.

Ainsi, un garçon d’Ouganda a raconté comment en apprendre sur les soucis des filles, comme les règles, l’a transformé ; un garçon du Kosovo a partagé son apprentissage de consolidation de la paix et sa vie en tant qu’enfant dans un pays en guerre ; Susie Morgan a parlé de son travail pour les droits des enfants avec le Conseil de l’Europe.

Les 300 participants ont conclu la session en disant ce qui les avait le plus touchés parmi les histoires personnelles émouvantes qu’ils avaient entendues, et comment ils planifiaient d’appliquer leurs nouvelles connaissances une fois rentrés chez eux.